Chirurgie de la cataracte

La chirurgie de la cataracte a franchi une nouvelle étape technologique avec l’utilisation du Laser Femtoseconde.

Ce Laser qui émet des impulsions de durée très brève (toutes les un millionième de milliardième de seconde d'où son nom de femto seconde) permet de réaliser plusieurs étapes :

  • l'incision au niveau de la cornée en plusieurs plans gage d’une meilleure étancheité,
  • l’ouverture de la partie supérieure du cristallin (le capsulorhexis) de façon parfaitement régulière, centrée, programmable, reproductible.

Cela permet un centrage optimal de l’implant (le cristallin artificiel qui va remplacer le cristallin cataracté) ce qui est essentiel pour un meilleur résultat post opératoire en particulier lors de l’utilisation d’implants multifocaux (pour être autonome de loin et de près après la chirurgie) et toriques (pour corriger un astigmatisme).

Cette ouverture est aussi facilitée en cas de cataracte blanche totale.

Au niveau du cristallin opacifié (cataracté) le laser qui est équipé d’un échographe incorporé (un OCT ) va fragmenter le cristallin en plusieurs morceaux ce qui permet ensuite d’utiliser moins d’énergie ultrasonique : il va suppléer les ultra sons pour la réalisation de la fragmentation du cristallin opacifié : cela permet de mieux respecter la cornée qui doit rester transparente et d’obtenir des yeux beaucoup plus clame dès le lendemain de l’intervention.

Sécurité, précision, reproductibilité : tels sont les atouts de cette technologie.

Presse

"À Reims, une machine révolutionnaire qui désintègre la cataracte"
Journal L'Union, 24 avril 2016

Vidéos Attention, les vidéos peuvent heurter les personnes sensibles

La chirurgie de la cataracte a franchi une nouvelle étape technologique avec l’utilisation du Laser Femtoseconde.